Dans ce premier article du “Guide du débutant”, nous allons voir comment fonctionne ce business en ligne, ses avantages, ses inconvénients, s’il peut être rentable et enfin quelques conseils pour aborder de la meilleure manière cette aventure !

 

Si vous êtes ici, c’est parce que vous avez entendu parler du Dropshipping et vous êtes surement intéressé par ce modèle e-commerce qui a la puissance de pouvoir arrondir vos fins de mois voir même, de devenir votre propre patron en réalisant un gros chiffre d’affaires !
Mais avant toute chose, il est important d’avoir en tête son fonctionnement et ne pas bruler les étapes.

Qu’est-ce que le dropshipping ?

Par définition, le dropshipping est simplement du e-commerce avec une étape enlevée : le stock.
Une entreprise de commerce en ligne classique va avoir son propre stock, et qui dit stock, dit locaux pour entreposer la marchandise. C’est un investissement financier conséquent pour fabriquer les produits et payer les employés.

Vous l’avez compris, avec le dropshipping, l’investissement de départ est peu élevé ! En fait, nous allons vendre des produits existants et avancer l’argent au fournisseur seulement quand un client passera commande sur notre boutique en ligne. Les risques de perdre beaucoup d’argent ainsi que tous les soucis qui suivent sont quasi nuls !

 

Schéma fonctionnement dropshipping

J’ai réalisé un schéma de son fonctionnement pour que tout soit bien clair !

  • Le client achète sur votre boutique en ligne.
  • Vous passez commande chez le fournisseur en indiquant les coordonnées du client.
  • Le fournisseur se charge d’envoyer directement les produits au client.

Le colis ne passera pas par chez vous, il arrivera directement chez votre client dans un packaging neutre et sans facture ! (Mais ce n’est pas sans inconvénients, j’y reviendrai plus loin)


Fournisseurs et livraison.

Dans 99% des cas, vous allez prendre des produits existants, faire votre marketing et les proposer à votre clientèle en votre nom de boutique. C’est ici qu’un facteur essentiel de votre business va rentrer en jeu : le fournisseur.

Sans eux, pas de dropshipping. Ils sont comme vos associés, ils peuvent faire décoller ou ruiner votre business comme bon leur semble. Ils se situent partout dans le monde, on se tourne très souvent vers la Chine, et dans de rare cas l’Europe. Aliexpress est une mine d’or concernant les produits, et donc les fournisseurs. Novice comme confirmé, les dropshippers l’utilisent forcément dans leurs boutiques en ligne.

L’avantage de Aliexpress, c’est que les produits ont un coût d’achat misérable et la majorité des fournisseurs acceptent de dropshipper leurs produits.
Petit apparté : Il se peut que certains refusent d’être fournisseur pour votre site web, c’est souvent le cas pour les marques ! N’espérez pas vendre iPhone, téléviseurs Samsung, aspirateur Dyson et compagnie !

Que choisir ?

Il est aussi possible de se fournir en Europe. Je pense notamment à BigBuy qui est un grand fournisseur spécialisé dans le dropshipping européen. Faire livrer ses produits depuis l’Europe a un avantage considérable, la livraison. C’est un paramètre qui peut vous poser soucis, livrer depuis la Chine impose souvent des délais de livraison de 2 à 3 semaines ! Cela résulte souvent de clients mécontents. D’un autre côté, les produits expédiés depuis l’Europe ont certes un temps d’expédition beaucoup plus réduit, mais le coût d’achat est quant à lui plus élevé ! De plus, les catalogues de l’occident sont bien moins garnis…

Cela est peut-être injuste mais l’argent est plus important. Croyez-moi, les délais de livraison ne sont pas un frein à votre business. Il est facile de les faire accepter à vos clients en étant honnête et en inventant quelques phrases ?

Où et sur quoi faire du Dropshipping ?

Sur une boutique ecommerce ! Aujourd’hui, il est très facile de mettre en place un joli shop. Mais attention, réussir à vendre est un tout autre sujet. Beaucoup de paramètres sont à prendre en compte ainsi que votre détermination à réussir.

Shopify, partenaire de votre réussite.

Aucune connaissance en codage n’est requise. Nous utilisons ce que l’on appelle un CMS (système de gestion de contenu). En bref, il suffit juste d’avoir un thème, ses images, ses textes, ses produits et vous pouvez mettre en forme comme bon vous semble ! La solution la plus connue et utilisée à 95% dans le dropshipping est Shopify.

Logo shopify

Sa particularité, c’est qu’il encourage le dropshipping ! La société à d’ailleurs racheté une application permettant d’importer les produits Aliexpress directement sur nos boutiques. Sa simplicité d’utilisation, sa variété de thème et d’applications en fait LA méthode à choisir pour se lancer dans l’aventure.

Aussi, nul besoin d’avoir des connaissances en gestion de site internet. Tout est intuitif et est hébergé directement sur leurs serveurs. Je n’en dis pas plus, le “guide du débutant” et le reste du blog vous montrera en large et en travers comment le manier parfaitement ?


Peut-on vivre du dropshipping ?

Je vais sortir un peu du contexte initial mais je vous invite vraiment à lire cette section, elle est très importante. Ce business en ligne ne se limite pas seulement à créer sa boutique, mettre le premier produit venu, payer de la publicité et attendre gentiment que votre prochaine Lamborghini se paie tranquillement.

Seuls les plus méritants seront récompensés.

Ce n’est pas parce que le dropshipping est simple à mettre en place que les résultats viendront. Ce n’est pas parce que vous allez réussir à vendre que vous allez être rentable et pouvoir quitter l’emploi que vous détestez tant. Si vous êtes en train de lire ces dernières lignes, c’est que peut-être avez-vous le désir de vraiment vous lancer.

Je vais d’abord répondre à la premiere question, OUI il est possible de vivre du dropshipping.

Seulement, il va falloir être prêt à faire des concessions pour apprendre toutes les facettes qui feront de vous un entrepreneur à succès. Posez-vous ces questions sérieusement, si vous n’êtes pas en accord, vous pouvez d’ors et déjà lâcher l’idée de commencer, vous perdrez votre temps !

  • Êtes-vous prêt à sacrifier Netflix, les soirées entre amis et la procrastination pour travailler sur vos connaissances et votre business ?
  • Êtes-vous prêt à investir plusieurs centaines d’euros au risque de les perdre pour tenter de faire croitre votre activité ?
  • Êtes-vous prêt à subir des hauts et des bas, des problèmes avec les clients, avec les fournisseurs, avec la banque et la pression de votre famille ?
  • Êtes-vous prêt à passer des heures pour résoudre un simple petit problème ?
  • Êtes-vous prêt à faire les démarches administratives (comptabilité, impôts…) ?
  • Êtes-vous capable de rebondir si jamais vous ne réussissez pas ?

Si vous êtes prêt à faire face à ça, je vous assure que votre mindset surpasse la majorité des gens de ce pays. Le dropshipping est un business comme un autre, vous allez devenir entrepreneur. C’est-à-dire qu’il va falloir accepter de travailler gratuitement comme un acharné pour obtenir des résultats ! Je pèse mes mots, il y a tellement de choses à apprendre et à gérer que vous allez passer de longues nuits.

Un bref aperçu des compétences à developper ? ?
– Apprendre à créer un site complet propre et optimisé.
– Apprendre le copywriting, soit savoir vendre par les mots.
– Apprendre à gérer les sources de trafic payantes (facebook ads, google ads, influenceurs) et gratuite (référencement naturel, réseaux sociaux).
– Apprendre à faire des statistiques pour arriver à cibler au mieux votre clientèle.
– Apprendre la fiscalité.
– Apprendre à faire de belles photos et retouches.
– Apprendre à monter des vidéos (si vous faites de la publicités).
– Apprendre à chercher des produits et surfer sur la tendance.

Bon j’arrête là, croyez-moi ce n’est pas finis. J’espère avoir réussi à décourager les personnes qui viendront cracher leur dégoût pour le dropshipping après un lamentable échec ! ?

Pour finir, sachez que TOUT travail sera récompensé. Apprenez et appliqué, encore et encore. Il y a tellement d’informations gratuites sur internet (blog, Youtube..) et dans les livres que rien ne justifie le fait de dépenser + de 1000€ dans une formation vide de contenu.

Un dernier conseil : persévérer est la clé.
Prêt ? Au travail ! Je vous invite à parcourir mon blog ainsi que d’autres sources pour commencer l’aventure !